Qui êtes-vous ?

Ma photo
Qui suis je? Une jeune femme qui a décidé de revenir au naturel. J'ai choisi de stopper le défrisage et accepter mes cheveux tels qu'ils sont: beaux et naturels. Le cheveu afro est beau et offre milles possibilités de coiffures. Le style, la classe et le glamour n'ont rien à voir avec la nature du cheveu c'est juste une question d'imagination! Grâce à plusieurs blogs et forums j'ai appris à m'occuper de mes cheveux et ils me le rendent bien. Je veux maintenant vous faire profiter à mon tour de toutes les astuces beauté.J'y mettrai également mes coups de cœurs mode et culture. Bonne lecture et bienvenue! Cet espace est aussi le votre n'hésitez pas à laisser des commentaires!

jeudi 23 septembre 2010

Black Génius festival



Le 30 juin 2010 aura lieu la seconde édition du festival Black Génius à l'espace Kiron à Paris  (75011). Ce festival (comme son nom l'indique!! /-)) célèbre le génie noir.  Il y aura différents artistes, des défilés des modes ainsi que divers exposants, dont Naturi du forum cheveux ébène (on pourra créer des produits naturels). Je trouve que c'est une superbe initiative!! J'y serai et vous?


dimanche 19 septembre 2010

Juliette Sméralda



Pourquoi j'ai arrêté le défrisage? J'avais expliqué dans cet article sur le site de Journal d'une nappy girl les raisons qui m'ont conduit à big choper.  http://www.journalnappygirl.com/article-temoignages-jngirls-aubadya-50820208-comments.html#anchorComment

Je pense que décider d'arrêter les pratiques qui changent la nature de nos cheveux est une décision importante. Il est important de savoir pourquoi on le fait. Avant d'entreprendre cette démarche je me suis posée pas mal de questions, pourquoi on défrise systématiquement nos cheveux? Pourquoi beaucoup de femmes noires considèrent le cheveu crépu comme moche, ingérable et bien d'autres adjectifs négatifs... Le livre de Juliette Sméralda, "Du cheveu crépu au cheveu défrisé: de la désentification à la revendication" a beaucoup contribué à me remettre en question et à comprendre les raisons qui nous poussent à vouloir ABSOLUMENT nous défriser les cheveux. 

Juliette Sméralda est sociologue, enseignante, chercheure et membre du laboratoire "Culture et société en Europe" à l'université Marc Bloch Strarsbourg II. La sortie de son livre avait fait grand bruit. Et pour cause, elle y explique les notamment que le cheveu crépu fait l'objet d'un dénigrement systématique par les noirs eux mêmes (on lui a même reproché d'oser parler de cheveux crépus alors qu'elle a des cheveux dit coulis, elle est d'origine martiniquaise, elle a du sang indien). Ce livre est composé de deux parties, dans la première on y trouve différents témoignages comme celui de la fondatrice du salon Boucle d'ébène. Dans la seconde, Juliette Sméralda livre son analyse sous l'angle sociologique et historique. C'est très intéressant! Je vous conseille la lecture de ce livre car il permet de choisir comment on souhaite porter ses cheveux (naturels ou pas) en toute connaissance de cause. Car c'est souvent le manque d'information aussi bien sur la signification réelle des pratiques dénaturantes que sur les soins adaptés à prodiguer à nos cheveux, qui poussent beaucoup d'entres nous à céder aux sirènes du défrisage!!!Si ce que vous venez de lire ne vous a pas convaincus jugez par vous même!!

Extraits:

"A l'heure où les Beyoncé Knowles, Christina Millian et Alicia Keys, au teint pâle et aux cheveux lisses sont les icônes incontestées de la beauté noire,à l'heure où l'apologie du métissage nous imposent des canons de beauté de plus en plus et de moins en moins noirs, la créativité de l'esthétisme capillaire africain a depuis longtemps sa place aux marchands de cheveux en plastique des quartiers de la Goute d'or et de château d'eau. Perruques, mèches, tissages, mèches, multicolores, synthétiques ou naturels "Made in China", s'arrachent dans les boutiques et les salons de coiffures afro, et font la fortune des marchands de "blanchitude"'. Les clientes sont africaines dans leur majorité, de tous âges, de toutes nationalités et de toutes catégories sociales. Elles trouvent que ces cheveux de blancs sont plus pratiques, plus modernes, plus modernes et surtout plus beaux. Le phénomène a depuis longtemps traversé les frontières de l'Europe et des États Unis, et les cheveux de blancs dictent également la tendance dans les grandes capitales africaines. C'est ce genre de cheveux qui font fantasmer les hommes noirs parait il, c'est comme le décapage de la peau, c'est parce que les hommes noires préfèrent les teints clairs que des milliers de femmes noires risquent cancers et maladies de la peau en tous genres. Mais pendant qu'hommes et femmes se renvoient la balle, c'est bien la femme africaine qui y perd son âme. 
Il fut un temps où les femmes africaines, loin de détester leurs cheveux crépus, faisaient de la coiffure un exercice de style et très souvent une oeuvre d'art. A l'état naturel les cheveux de type africain présentent la particularité de pouvoir être sculptés ou travaillés de manière élaborée car ils conservent facilement la forme donnée. La texture laineuse et dense de nos cheveux nous inspiraient, nous pousser à nous surpasser dans la créativité et la sophistication. Mais aujourd'hui, il es bien passé ce temps où chaque femme africaine, parée de ses tresses aux lignes compliquées et ornées de persels, ressemblaient à une reine."

samedi 18 septembre 2010

Atelier avec Naturi Partie 2: après shampooing



Lors de mon atelier avec Naturi en plus de mon baume chantilly:karité j'ai fais un après shampooing. Je l'ai testé dimanche dernier j'ai adoré!! Mes cheveux étaient propres et très doooooooooux!! Même si j'aime beaucoup l'as de Garnier je dois dire que celui là est vraiment adapté à mes cheveux! (encore une fois chacune doit tester les produits, "écouter ses cheveux" si j'ose dire pour savoir si le produit convient à ses cheveux ou pas). Cela s'explique sûrement par le fait que le ph (potentiel hydrogène qui permet de mesurer  l'acidité d'un produit) de l'as est très proche de celui de nos cheveux contrairement à la plupart des produits que l'on trouve dans le commerce. En gros j'adooooooooooore!!

Pour réaliser l'après shampooing il faut :

-pour le matériel il faut impérativement une balance (pour mettre les mesures exactes) ainsi qu'un thermomètre (pour savoir à quel moment le produit à atteint le point de fusion c'est à dire un certaine température)
- gel d'aloe vera
- BTMS (c'est un émulsifiant capillaire qui facilite le démêlage et qui va lier l'eau et l'huile
- une huile essentielle de son choix (moi j'ai pris ylang ylang)
- une huile végétale de son choix (moi j'avais pris huile d'amande douce)
- cosgard (c'est un conservateur)

Phase aqueuse:

- gel d'aloe vera 20%
- eau 39%
- acide lactique 1%
Phase huileuse:
- BTMS 9%
- CE 3%
- HV 20%
Actifs:
- pro vitamine B5
Conservateur:
- EPP"
Mélanger les ingrédients de chaque phase. Commencer par la phase huileuse, la faire chauffer au bain marie, vérifier que l'as a bien atteint le point de fusion, c'est à dire une température de 70 degrés. Laisser un peu refroidir, puis mélanger tous les ingrédients.

Au début l'as sera assez liquide mais au fur et à mesure il va devenir plus solide. Dès le lendemain on peut l'utiliser!!! Vous m'en direz des nouvelles!!! Si vous ne voulez pas vous lancer seule dans l'aventure vous pouvez toujours participer à un atelier avec Naturi!

jeudi 16 septembre 2010

Le big chop de Kanesha





Kanesha est étudiante en management, au début de cette année elle a décidé de stopper le défrisage. Elle a donc fait son big chop et a accepté de nous raconter son parcours capillaire:


1) Depuis quand es tu naturelle?


J'ai arrété le défrisage au mois de novembre 2009 et j'ai big choppé deux mois après.

2) Comment es tu revenu au naturel?


 J'ai fait une transiton de seulement deux mois parce que je ne savais plus comment gérer les deux textures, la différence étant trop flagrante.
Je suis devenue naturelle un peu par hasard. C'est en cherchant des techniques pour garder mon brushing en place plus longtemps que je suis tombée sur le forum cheveux ébène.J'y ai lu d'où provenait le défrisage et pourquoi on mettait cette saleté sur nos têtes!!
Bref, j'ai donc décider d'arrêter de me dénaturer à la suite de ctte prise de conscience soudaine.Aujourd'hui mes tempes continuent de me dire merci!





3) Quel est ta routine? (les produits que tu utilises au quotidien)


Routine journalière: vapo avec eau de source plus crème coiffante Activlong à l'aloé et au karité

Une fois par semaine le masque hair mayonnaise de organics roots.
Je suis au low poo depuis quelques temps donc une As une fois par semaine et une fois par moi sun shampoing avec l'ultra doux de garnier
Je pense que grâce à l'arrêt du shampoing de façon systématique mes problèmes de sécheresse sont en train de s'arranger.

4) Est ce que ça a changé quelque chose dans ton style vestimentaire ou ta vie en général?


 Ca n'a rien changé à mon style vestimentaire...


5) Tu as fais une coloration, quels produits as tu utilisé?


J'ai coloré mes cheveux avec creme of nature (sans amoniaque) et ça a asséché considérablement ma touffe! Là ça c'est arrangé mais j'ai cru ne jamais en voir la fin.

Quels conseils donnerais tu aux filles qui veulent revenir au naturel?


Le conseil que je donnerai c'est d'essayer avant de dire que c'est trop dur d'avoir les cheveux crépus.C'est plus simple que de se lisser les cheveux tous les jours....

Un dernier mot?


Le défrisant c'est fini!



dimanche 12 septembre 2010

Une icône naturelle: Inna Modja



Les filles noires (surtout les petites filles et les adolescentes) ont peu de modèles de stars noires, qu'elles soient actrices ou mannequins, qui arborent leurs cheveux naturels, parmi elles il y a Inna Modja. C'est une chanteuse talentueuse, belle et naturelle!! Sa musique et son style sont originales, elle contribue à promouvoir la beauté naturelle en quelque sorte c'est une  ambassadrice de la beauté naturelle, ça fait plaisir!!  Voici une interview d'elle où elle se présente en quelques mots que je retranscris:

"Je m’appelle Inna Modja (qui veut dire Inna "la mauvaise fille" en Peul). Je suis une Peule du Sahel et "Modja" est le surnom que me donnait ma mère quand j’étais une peste !

Je suis née dans une famille de sept enfants. A 6 ans, mes parents m’inscrivent à une Chorale. Au début je chantais comme un pied, mais j’adorais ça ! Mon Père m’encourageait en me faisant écouter la musique qu’il aime (Ray Charles, Ella Fitzgerald, Otis Redding, Sarah Vaughan...) Et je trouve ça quand même plus sympa que ce qu’on m’apprend à la chorale ! Je suis aussi influencée par la musique qu’écoutaient mes ainés.

J’ai donc suivi toutes leurs phases musicales du punk trash, rap hardcore, heavy metal, en passant par le blues, la soul et le disco... Comme une petite éponge je me suis imprégnée de tout.

Adolescente, j’hésite entre le hard rock et les chansons d’amour.

Et puis merde, j’en ai marre des robes à froufrous que ma mère me fait porter, et des nœuds dans les cheveux. J’économise mon argent de poche (très longtemps !) et je m’achète mon premier jean’s dans une friperie...

Ensuite, je vais toquer à la porte de mon voisin qui fait également de la musique : je veux chanter ! Il s’appelle Salif Keita. Il m’envoie auprès du Rail Band de Bamako. Un groupe de Papy swingueurs auprès duquel il a lui-même fait ses débuts. Et puis de l’eau coule sous les ponts...

Aujourd’hui, ma musique est le résultat de tout ça. J’écris mes coups de cœur, mes coups de crasse, mes chagrins d’amour, mes histoires désastreuses, ma joie de vivre. Bref, ma petite vie."




Si vous n'êtes toujours pas convaincus écoutez ce morceau 'Life"!!


vendredi 10 septembre 2010

Mon atelier avec Naturi: Partie 1) Crème chantilly-karité



Lorsque j'ai décidé de revenir au naturel, je me suis intéressée aux produits qu'on utilise pour nos cheveux. Je me suis rendu compte que la majorité des produits commercialisés pour les cheveux afros n'étaient pas adaptés et nocifs ( silicone, paraben etc..). Je me suis donc tourné vers les produits non chimiques. Sur le forum Cheveux ébène j'avais trouvé plusieurs recettes de produits que l'on peut composer soi même. La créatrice du forum, Naturi, a mis en place des ateliers, Le principe est simple: on choisi trois produits que l'on veut faire, on amène quelques huiles et Naturi fourni le reste ainsi que le matériel. J'ai décidé d'y participer et j'ai choisi de concocter un après shampooing, un baume capillaire chantilly/karité ainsi qu'un démaquillant.

Le baume chantilly- karité :

La recette est simple il faut:
- du karité nature (100 grammes)
- de l'aloé vera (une cuillère à soupe)
- une huile essentielle, quelques gouttes suffisent (moi j'ai mis de l'ylang ylang j'adore l'odeur et c'est un embélisseur capillaire)
- pour le matériel il faut se munir d'un saladier, un fouet électrique et un pot pour mettre le baume.

Faire fondre le beurre de karité (pas trop liquide, il suffit de le faire ramollir au micro ondes), ensuite il faut mélanger le karité et l'aloé vera dans le saladier, utiliser le fouet électrique jusqu'à obtention de la texture voulue (au moins 10 minutes je dirais). Fouettez de nouveau et ajoutez quelques goutes d'ylang ylang et voilà!!!

J'aime beaucoup la texture c'est fondant! Je l'utiliserai après avoir laver mes cheveux histoire de bien nourrir mes cheveux!!

Cet atelier est vraiment sympa!! On y apprend plein de choses, ce qui nous permet ensuite à notre tour de concocter ses petites crèmes toute seule après!! Au début je penserais que ça serait un peu compliqué mais en fait c'est assez simple!! Qui aurait cru qu'un jour je ferais mes produits moi même? Pas moi!! :-) Lol!!! Je recommande vivement cet atelier! Si vous êtes intéressée il suffit de contacter Naturi via le forum cheveux ébène.


La suite de la confection des autres produits dans le prochain post!! Merci Naturi!

jeudi 9 septembre 2010

La glycérine

Qu'est ce que la glycérine?

La glycérine est un produit d'origine végétale obtenue à partir du colza. 

A quoi ça sert?

La glycérine c'est un humectant et un allié des cheveux crépus dans le sens où il va permettre de retenir l'eau dans les cheveux. On peut donc en mettre dans son vaporisateur afin que les cheveux retiennent l'eau et l'huile. 

Par conte il faut en mettre en petite quantité, perso je verse une cuillère à soupe, parce que si on en utilise trop on peut obtenir l'effet inverse! 

J'en utilise quotidiennement, j'aime bien ce produit parce que j'ai juste besoin de vaporiser mes cheveux le matin avant de partir au boulot  et ils restent hydratés toute la journée!! Je revaporise juste avant de dormir , je recouvre ma tête d'un foulard en soie et voila!! 
J'utilise la glycérine de la marque Clere (pot bleu clair) elle coûte 1.50 euros pour 100 ml, magasin pakistanais au métro château rouge, on peut également en acheter sur le site aroma zone ou au magasin aroma zone situé au métro censier daubenton  sur la ligne 7.) C'est pas cher et efficace! Que demander de plus? :-
ps: demain je vous parlerai de mon atelier avec Naturi du forum cheveux ébène, j'ai crée (ave son aide!) un après shampooing, un démaquillant et un baume capillaire chantilly-karité!


lundi 6 septembre 2010

Le parcours capillaire de Stella

Voici le témoignage de Stella, une jeune étudiante de 22 ans en école de commerce. Elle nous raconte son parcours capillaire et nous prouve qu'on peut être naturelle et classe!! :-) 


Depuis quand es tu naturelle? 


Je suis naturelle depuis le mois de mars, cela fait donc 6 mois environ!


Comment es tu revenu au naturel?


Mon cuir chevelu était totalement irrité et me grattait énormément, j'avais beaucoup de pellicules et n'arrivais plus à supporter les tissages.... Je me suis dis STOP et me suis presque rasée la tête !! J'avais du mal avec mes cheveux très courts, puis finalement j'ai bien aimé... et je me dis que je peux recommencer à tout moment, c'est ça qui me plaît le plus ;)

D'ailleurs les coiffeuses chez qui je me suis rendue pour me couper les cheveux à Barbès me prenaient pour une folle .... :) 


Quelle est ta routine? (les produits que tu utilises au quotidien)?


J'avouerai que comme mes cheveux sont courts et que la pousse est relativement lente, je n'ai donc pas vraiment de routine. Je fais souvent des vanilles pour accélérer la pousse de mes cheveux, quand je les défais, j'utilise toute la gamme Garnier au beurre de Karité. Je n'utilise pas de vapo car j'ai l'impression que ça assèche plus mes cheveux...et un bain d'huile relativement souvent.



Est ce que ça a changé quelque chose dans ton style vestimentaire, vie en général?



Non pas vraiment, j'ai toujours été très coquette, je fais peut - être plus attention à mon maquillage mais je suis toujours Miss Talons 10cm ! :)

Par contre, j'ai découvert que je pouvais être" potable" (^^) même sans cheveux, et ça je kiffe :)



Tu as fais une coloration, quel produit as tu utilisé? est ce que ça a rendu tes cheveux secs?


Oui, j'ai fait une coloration que j'aime beaucoup maintenant car elle a un rendu très naturel...mais je n'ai pas utilisé le bon produit car il était chimique => résultat: mes cheveux sont secs... :s







Qquels conseils donnerais tu aux filles qui veulent revenir au naturel?


Je dirai que c'est une décision qui doit être plus ou moins réfléchie, j'en connais certaines qui se sont motivées puis ont repris le défrisage...c'est dommage! 
Je pense qu'il faut bien se renseigner sur la panoplie de blogs qu'il existe et savoir qu'il faut prendre le temps, comme pour tout , de s'en occuper :)


Un dernier mot? 


Quitte à mettre de l'argent dans les soins capillaires, autant que ce soit pour prendre soin de mes propres cheveux :) 
J'en ai pris conscience il y a peu, je ne jetterai donc jamais la pierre sur les adeptes des tissages puisque je l'ai été. 
Mais en 2 mots, pourquoi ne pas essayer et au pire les défrisants seront toujours là...!

PS: Je ne suis pas forcément pour (ni contre) l'appellation "Nappy" , je ne me considère pas particulièrement "happy" parce que j'ai mes cheveux naturels, je les accepte juste comme ils sont...


XoXo




Merci Stella!