Qui êtes-vous ?

Ma photo
Qui suis je? Une jeune femme qui a décidé de revenir au naturel. J'ai choisi de stopper le défrisage et accepter mes cheveux tels qu'ils sont: beaux et naturels. Le cheveu afro est beau et offre milles possibilités de coiffures. Le style, la classe et le glamour n'ont rien à voir avec la nature du cheveu c'est juste une question d'imagination! Grâce à plusieurs blogs et forums j'ai appris à m'occuper de mes cheveux et ils me le rendent bien. Je veux maintenant vous faire profiter à mon tour de toutes les astuces beauté.J'y mettrai également mes coups de cœurs mode et culture. Bonne lecture et bienvenue! Cet espace est aussi le votre n'hésitez pas à laisser des commentaires!

mardi 24 janvier 2012

Article Tendance Black fashion power d' "ELLE" magazine la suite!




Après plus de 700 commentaires la pseudo journaliste Nathalie Dolivo a compris que quelque chose n'allait pas avec son article donc elle l'a changé! Elle a ajouté un nouveau paragraphe qui traite des filles à la mode en ce moment et qui inspirent les créateurs comme Solange Knowles par exemple. Bien sûr, elle ne s'excuse pas et fait comme si de rien n'était (pour le début de l'histoire cliquez ici).

Depuis hier, cet article a fait réagir de nombreuses personnes dans la communauté afro en France mais pas seulement (voir l'article de France télévisions ici) comme à l'étranger d'ailleurs (voir cet article sur le site du site américain New York fashion, ainsi que sur Vogue black voir ici), ainsi que Sonia Rolland sur sa page facebook, sur le site d'Afrosomething, de Roots magazine et bien d'autres encore. Une pétition circule également pour exiger des excuses publiques que vous pouvez signer ici.

La rédactrice en chef du magazine "ELLE" vient de répondre, en aucun cas elle ne présente des excuses, en gros elle dit que nous avons mal interprété, ce n'est pas raciste, c'est juste un article sur les icônes de la mode noire!!!! Ha-llu-ci-nant! Tout simplement, la mauvaise foi à ce point c'est méprisant, je vous laisse juger par vous même :

A propos de l’article Black Fashion Power L’idée de l’article « Black Fashion Power », pris à parti par certains internautes, est née du constat suivant : aujourd’hui, les égéries qui enthousiasment la mode, les filles les plus pointues du moment, celles qui donnent le « la », qui sont en premier rang des défilés, qui squattent les tapis rouges, sont des femmes noires. Le phénomène est d’abord et avant tout américain, puisque les artistes comme Nicki Minaj, Solange Knowles ou Zoe Saldana sont américaines. Il nous a paru évident qu’il fallait traiter ce phénomène, comme nous en traitons régulièrement dans nos pages, comme d’autres phénomènes culturels, sociétaux ou mode tels que la nouvelle beurgeoisie, ou l’émergence de créateurs d’origine asiatique qui sont les valeurs montantes de la mode US (Alexander Wang, Jason Wu, Thakoon, Prabal Gurung). Ce « mouvement » coïncide par ailleurs avec le mandat Obama. Michelle, son épouse, a une influence majeure en terme stylistique sur les femmes, et les femmes de la communauté afro en particulier. Cela nous a semble intéressant de le souligner C’est le cas aussi par exemple pour Kate Middleton, en Grande-Bretagne, qui a littéralement boosté l’industrie textile britannique ou en son temps Jackie Kennedy, autre icône de la maison blanche qui a inspiré tant de femmes. Bien sûr que les femmes noires n’ont pas attendu l’avènement d’Obama pour avoir du style. Ce n’est pas ce qui est dit dans l’article, puisqu’ il est fait référence aussi à d’autres époques hautes en style. Et le propos n’était pas de généraliser : toutes les femmes noires aux US n’étaient pas adeptes du street wear jusqu¹à ce qu¹elles adoptent un style plus fashion ! Il nous semblait que cela allait de soi... Bien sûr, l’article peut donner l’impression d’un miroir déformant puisqu’il ne s’agit pas en effet de dresser un portrait exhaustif de la communauté noire et de son rapport à la mode, depuis toujours et de toute éternité. C’est une photographie, un instantané, un focus sur un phénomène assez pointu à un moment donné, qui concerne les femmes noires mais aussi la mode en général. Nous sommes navrées que cette volonté, au contraire, de faire la place belle à ces femmes qui nous inspirent, ait été mal interprétée, car notre intention n’était nullement de véhiculer des stéréotypes erronés ou racistes, mais bien plutôt de mettre en avant un mouvement passionnant, riche et porteur de sens. Comme l’est souvent la mode. Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine ELLE "

1 commentaire:

  1. C'est purement et simplement du foutage de gueule cette réponse de la rédactrice en chef. Et toujours cette manière de s'esquiver en invoquant une mauvaise interprétation. Ça me révolte! Mais quelle honte! C'est allé bien trop loin là.

    Vive les initiatives nées comme la pétition publique. Moi je serais tentée par un sit in devant les locaux de leur rédaction: un grand rassemblement pour protester et faire passer notre indignement en action physique, avec grand renfort de journalistes. Ce serait bien si les femmes noires présentes arboraient toutes un style bien à elle, ce fameux style. Je caricaturerais volontiers l'article avec un boubou et un collier de coquillages agrémenté de lambeaux de paille...
    J'ai lu quelques réactions qui suggéraient une protestation de ce type. Il faudrait le concrétiser.

    Sara

    RépondreSupprimer